65 - Suite et fin de la conférence

Publié le par Claude Louis





Pas de bulletin pour la semaine du 17 au 22 septembre


Edenpics-com-003-073-Champ-de-fruitiers-en-printemps-Suisse-Valais-Sion.jpg

Suite et fin de la retranscription d’une conférence
de Claude par Isabelle

Stage Présence de fin juin 2007

 

Expérience de vision sans tête


Vous mettez votre attention sur vos deux mains (il y a de l’espace entre vos deux mains) et vous les ramenez (et donc, vous ramenez votre attention) vers la tête. Quand vos deux mains disparaissent, regardez encore entre elles (vous ne les voyez plus, mais vous gardez votre attention entre vos deux mains). Ne mettez pas de souvenirs, soyez dans l’instant.
 
Que voyez-vous entre vos deux mains ?
Quelle expérience faites-vous ?
 
Quand vous pouvez vous repositionner au point 0, vous êtes au point cause.
Je suis (vous êtes, nous sommes), ICI et je serai toujours et éternellement ici avec une réalité comme ce corps physique ou sans aucune réalité.
 
Et même, si vous n’êtes pas conscients d’être ICI parce  qu'identifiés à diverses réalités (comme le corps physique), vous êtes quand même ICI ! Le problème, c’est que si vous n’en êtes pas conscients (parce que vous êtes identifiés à votre corps et à ses problèmes), c’est comme si cela n’était pas vrai !!!

Pour vous aider à voir en toute conscience, rappelez-vous que les réalités ont toutes une forme et sont faites de matière/énergie.
Ce qui veut dire que, si en retournant votre attention sur vous, vous voyez une forme avec de la masse ou de l’énergie... de la lumière par exemple ou si vous avez des émotions, ou même des impressions, cela indique que vous êtes en train de créer une réalité physique ou spirituelle et que vous faites l'expérience de cette réalité mais cette expérience n’est pas VOUS.

La Vérité EST que vous êtes sans formes, sans masse, sans énergie et vous n’êtes même pas constitués de lumière ou autre artifice comme beaucoup de livres le racontent.

Vous êtes Espace conscient.
Il faut le voir pour le croire !

Vous n’avez pas besoin de croire pour le voir, simplement parce que fondamentalement vous n’êtes pas une expérience, vous êtes le Créateur de toutes vos expériences. Vous êtes celui qui émet les croyances, qui crée vos expériences et qui en fait l’expérience au niveau physique (masse), au niveau émotionnel (énergie) ou au niveau spirituel (impression).

Pour voir, vous avez simplement besoin de regarder dans votre direction.
Quand vous avez vu, en pleine conscience, vous êtes éveillés à qui vous êtes vraiment, au-delà de toute expérience et apparence.
 

Le véritable corps, le véritable revêtement de l’Etre est l’esprit
(corps spirituel ou corps mental).

Est-ce que je peux être conscient de mes idées, de mes croyances, de mes images... ?
 
Si je n’ai plus mon corps physique, il est possible que je puisse continuer à avoir des images mentales grâce au corps mental. La conscience que je suis peut continuer d’être consciente de ses idées, de ses croyances, de ses images. Et donc j’ai toujours une réalité.
 

L’attention est la main de l’esprit. Je vois la réalité quand je place mon attention sur cette réalité.
Je suis ICI, je place mon attention sur quelque chose là-bas et je vois. C’est la ligne de la communication. L’œil n’est qu’un outil, comme un téléobjectif. Mais c’est l’attention et la présence de l’observateur qui voient. C’est toujours la Vie qui voit, à travers le corps physique ou à travers le corps mental…
 

Croyances et créations.
 
Comment naissent les expériences ? D’où viennent-elles ?
Si vous admettez que l’expérience est au point effet, quel est le point cause ?
 
Je dis que la source de l’expérience est une croyance.
La création commence au niveau de l’intention et des concepts (croyances). Je conçois, puis il y a une descente de cette conception dans la manifestation. Il y a toujours une cause et la cause est suivie d’effet.
 
Concevoir est un point cause.
Que ce soient les alchimistes, les maîtres maçons, les extra-terrestres… ils ont tous conçu un système en utilisant certaines lois, certaines règles, puis ils ont donné vie à ce système avec de l’intention.
 
Le concept, la pensée ne sont pas créateurs, ils sont la forme des choses. Ce qui crée c’est l’intention des Etres. Il faut un concept pour concevoir, pour construire une pyramide, un univers… , mais il faut aussi l’intention qui est la particule créatrice.
 
 
La réalité est telle que nous la croyons.

C’est nous qui créons la réalité et nous nous mettons d’accord éventuellement avec les autres, pour co-créer cette réalité !
 
Il n’y a rien, puis, il y a quelque chose !!!
Comment ce quelque chose arrive-t-il ?
Quel est le mécanisme qui amène quelque chose à se manifester ?
Est-ce que je peux voir, comprendre et reproduire une expérience ?
 
Les vérités ne sont pas plus vraies que le reste !
Quand beaucoup de gens croient en une certaine vérité, pour eux, cela forme la réalité…
Les systèmes de croyances sont tellement organisés en “vérité” qu’on ne les perçoit pas !
 
La croyance est quelque chose que j’émets avec intention et qui donne une manifestation.
La première manifestation avant de descendre dans la matière, est une manifestation subtile et celle-ci peut être ressentie. Être capable de faire l’expérience d’une réalité au niveau des impressions est du domaine d’un éveillé-réalisé.
 

Comment peut-on créer une réalité ?
Qui crée l’expérience ?
 
Est-ce que nous pouvons développer une compréhension qui nous donne des certitudes ?
La certitude ne vient qu’après l’expérience. C’est l’expérience qui nous donne la certitude.
 
La croyance est une idée, un concept. Dans ce quelque chose, je mets une particule d’intention (c'est-à-dire une particule de vie) et j’obtiens une expérience. Et cette expérience renforce la croyance.
 
Le faux cycle qui se présente à nous semble être : expérience d’abord et ensuite croyance/certitude.
Dans ce cycle créatif, l’expérience semble venir en premier et la croyance ensuite. Je crois parce que j’en ai fait l’expérience. Et cette croyance qui vient après une expérience est nommée « vérité », !
 
Le vrai cycle pourrait être : croyance -> expérience… et ensuite vient la croyance/certitude.
Le vrai cycle créatif fondamental commence à la croyance et c’est ensuite que l’expérience arrive.

Et donc nous découvrons que le “faux” cycle est celui qui vient après le premier cycle fondamental. Ce second cycle commence à croyance/certitude et expérience.
 
Comprenez-vous cela ?
C’est vraiment très important de bien le comprendre.
 
Donc, si vous faites commencer le cycle au niveau « expérience », vous ne pouvez pas changer la croyance, puisque la croyance venant après l’expérience est nommée « vérité ». Et vous avez la certitude que vous n’avez pas la possibilité de changer l’expérience (ou alors il faut une énergie colossale !). Mais surtout vous ne pouvez pas changer la croyance fondamentale, celle qui crée le premier cycle parce que cette croyance est invisible !!!

Voyez-vous cela ?
 
Mais, si on peut concevoir que le cycle commence au niveau « croyance » (et pas à « expérience »), alors, peut-être, peut-on retrouver son pouvoir et changer ses croyances « invisibles » !
 
Quand je fais une expérience, je suis cette expérience. Et quand je suis cette expérience, cette expérience devient invisible !

Voyez-vous comment les croyances et expériences, les points causes qui créent notre existence, deviennent invisibles ?
 
En s’identifiant, en devenant, en intégrant une expérience/croyance, celle-ci devient invisible. Et ainsi ne comprenant pas le mécanisme de la création, je ne peux que constater les effets indésirables que je subis dans mon existence. Ces effets deviennent des vérités que je ne peux pas changer !

Dans la procédure de la clarification, nous retrouvons la croyance qui a été à l’origine de l’expérience et donc nous pouvons retrouver notre point cause et modifier la croyance.
 
Retrouver, par des techniques de clarification, les vrais cycles des réalités indésirables, permet de changer ces réalités.
 
 

La personnalité (l’ego) est constituée d’un ensemble de programmes.

Ce n’est pas négatif dans l’existence. Ce qui est négatif est l’ego qui est structuré en tant que petit enfant vivant dans le milieu adulte, par exemple !
 
Quand nous réagissons d’une façon inappropriée aux situations, peut-être que c’est l’identité “bébé bloqué”qui se manifeste. Ça, c’est un ego cristallisé, et c’est dangereux, car cet ego réagit toujours de la même façon. Dans ce cas on a un système de croyances cristallisées et on ne le voit pas.
 
Mais une personnalité capable d’observer et capable de s’auto-modifier va pouvoir jouer le jeu de la vie avec une joie sereine et une liberté intérieure . Et pour jouer ce jeu, il faut être capable de faire face avec intelligence à la dualité ; sans dualité, il n’y a pas vraiment de jeu…
 
Quand vous avez vu qui vous êtes, ça peut tout changer ou rien changer. Mais si vous voulez changer des choses dans votre existence, vous devez posséder des aptitudes. C’est bien de comprendre les mécanismes (par exemple « la croyance créée l’expérience ») et autres théories, mais ça ne changera pas concrètement votre existence. Ce qui peut vraiment changer est votre capacité à manier certains mécanismes psychologiques.
 

Pour cela, vous devrez développer des aptitudes.
Les aptitudes de base ne sont pas nombreuses :
 
- La première est la capacité à être présent et faire face aux créations indésirables. Soyez présents et observez. Cela signifie accepter d’être effet, exactement comme quand vous acceptez d’être effet en lisant un livre. Observez l’expérience, confrontez, faites face à la réalité. Maintenez la création là-bas et percevez que vous êtes ici. Y compris quand ce sont des créations de l’esprit ! Si vous arrivez à voir la distance, vous êtes en sécurité !
 
- Une autre est de pouvoir émettre une intention et d’observer les contre-intentions. N’oubliez pas que les idées, les concepts ne créent rien. C’est l’intention qui crée.
 
Pour créer, il faut d’abord émettre une croyance + une intention et ensuite ressentir les impressions que dégage cette création. Ressentir les impressions c’est déjà faire l’expérience de ce que l’on veut créer.
 
Le ressenti permet d’avoir la certitude que c’est créé dans le champ de l’esprit.
L’intention est une particule de vie qui vivifie les concepts et met en évidence les créations.
L’attention permet de décréer des réalités alors que l’intention permet de les créer.
 
- Deux autres aptitudes importantes sont le contrôle des cycles (début, milieu et fin) et la persévérance.
 
Dans ce stage nous allons développer ces aptitudes par des exercices pratiques.
Sans pratique pas d’aptitude.
Pas d’aptitude, pas de possibilité de changer son existence.

Alors de la pratique... voilà le véritable chemin spirituel...
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article